Dans quelle position dort un cheval ?


De nombreux amateurs se posent des questions concernant la position adoptée par les chevaux quand ils dorment. En effet, certaines personnes disent que l’animal peut dormir debout. Il y a aussi ceux qui insistent sur le fait qu’un cheval doit se coucher pour dormir. Les points suivants vous apporteront plus de précision.

Un cheval peut parfaitement dormir debout

Au cas où vous l’ignorerez encore, un cheval peut dormir en restant debout. C’est le moyen le plus sûr pour lui de fuir le moindre danger. En effet, l’animal risque d’avoir du mal à se lever et se mettre à quatre pattes en cas d’attaque. C’est pour cette raison qu’il dort souvent debout. Il peut agir de cette manière grâce à son « appareil de station passive ».

Ce mécanisme permet à l’animal de rester à la verticale même en étant d’inconscience. Son fonctionnement repose sur le blocage de la rotule de votre cheval à l’aide de ses ligaments et ses tendons. Il faut souligner que tous les chevaux naissent avec cet avantage.

Il adopte aussi la position couchée à un certain moment

Certes, un cheval est capable de dormir debout. Mais, il ne peut pas avoir un sommeil paradoxal dans cette position. Votre animal doit de ce fait se mettre complètement au sol. En effet, c’est en se couchant qu’il peut vraiment détendre ses muscles et se reposer pendant une longue période.

Il faut noter qu’un cheval peut se coucher et se lever un moment pour se recoucher. Il suffit de trouver la bonne selle pour que l’animal puisse se reposer confortable quand il est couché. En tout cas, vous devez savoir que votre étalon doit dormir en position couchée par jour. Cela l’aidera à récupérer des forces et vous offrir de nouvelles balades.

Le point sur la durée de son sommeil

Certes, un cheval a tendance à se reposer dans la journée. Il a en outre besoin de 3 à 5 h de sommeils paradoxaux au quotidien. Notez en outre que cela ne représente qu’une petite partie de ses habitudes. N’oubliez pas qu’un cheval doit dormir pendant 5 à 7 h par jour.

Les effets d’un manque de sommeil ne se manifesteront pas du jour au lendemain. Il finit en outre par devenir irritable au fil du temps. Ses changements d’humeur peuvent même le rendre dangereux. Il se peut même que l’animal finisse par s’effondrer soudainement s’il ne dort pas correctement.

D’autres éléments à retenir sur le sommeil d’un cheval

Il ne suffit pas de déterminer la position de couchage de votre cheval pour vous faire des idées. Il faut aussi prendre en comptes les différents points suivants :

  • Votre cheval ne dort pas toute la nuit : l’animal a tendance à garder ses yeux ouverts quand il fait une sieste. Il les ferme par contre quand il s’apprête à passer en sommeil profond.
  • L’animal peut dormir avec les yeux ouverts : un cheval alterne les repos et les activités même la nuit. C’est-à-dire qu’il ne sombre pas dans un sommeil profond.
  • Les chevaux dorment à tour de rôle : vous devez connaître ce point avant d’acheter plusieurs chevaux. Cette méthode leur permet de se reposer en toute sécurité.